Faso futur geek : les tous petits à l’école de la programmation

0
Le mois d’août, mois de vacance n’est pas un temps de repos pour certains élèves. Pour occuper utilement les vacanciers, la structure KeoLID a mis en place une cellule de formation dénommée « Faso futur geek » destinée au plus jeune dont l’âge est compris entre 8 à 24 ans. Ces jeunes, s’initient à la formation informatique ainsi qu’à la programmation.
Abdel Rachid Cédric SANOU, développeur web habitué du langage PHP et formateur de la session

D’ici 2020, plus de 90% des métiers dépendront des compétences informatiques plus ou moins poussés. Pour cette raison, il est impératif d’initier les plus jeunes au langage informatique. C’est ce qui justifie cette initiative de KeoLID. Selon Abdel Rachid Cédric Sanou, développeur web habitué du langage PHP et formateur de la session, les raisons qui justifient la tenue de la formation sont diverses.

Il explique : « Faso futur geek cible les enfants âgés de 8 à 24 ans. 8 ans d’abord parce que, doter les enfants de compétences en rapport avec la programmation est quelque chose de très primordiale pour ce qui concernent les exigences du monde actuel. L’initiation à la programmation va les inciter à développer leurs esprits créatifs, et leurs capacités à réfléchir de façon rationnel face à une situation donnée , ainsi que l’élargissement du travail collaboratif et la capacité à analyser une situation pour en décanter tous ce qui rodent autours et enfin trouver la solution » .

A en croire les formateurs, Faso futur geek a connu un succès à la première édition. Initier les enfants à une base commune, est l’innovation de cette deuxième édition.

Aslane Ouedréaogo élève en classe de 4e et participant à la formation

Aslane Ouedréaogo élève en classe de 4e et participant à la formation déclare être au diapason de la formation. « Je vois ce que je voulais voir, je suis en train de suivre la formation et tout ce passe bien. Je pense que d’ici la fin de la formation je serai apte à programmer ». C’est également le cas de Alan Sanou élève en classe de 5e qui explique être présent à la formation parce qu’il veut approfondir ses connaissances dans le domaine de la programmation. Avant d’ajouter qu’il souhaite plus tard développer ses propres jeux vidéo ainsi que des logiciels. « J’aime comprendre également ce que j’utilise » a-t-il soutenu. Les enfants se montrent très réceptifs à la formation qu’ils reçoivent. « Certains ont déjà les prérequis d’autres par contre c’est un autre monde. Il s’agit de trouver le juste milieu pour que tous puissent évoluer dans la même lancée » a laissé entendre le formateur.

Quelques participants à la formation

Les différents modules dispensés au cours de ce mois sont entre autres l’initiation à l’outil informatique qui est le programme commun pour tous les participants ; l’apprentissage du langage techrocket et scratch. Ces deux langages java sont les plus utilisés. A la fin de la formation les enfants vont faire un test pratique à travers lequel ils vont présenter au public le fruit de leur travail.

 

Pour ce qui est de l’accompagnement de ces enfants, les initiateurs de la formation envisagent à l’avenir les guider en les exhortant à toujours pratiquer tout en les faisant comprendre qu’ils sont capables.

Mireille BAILLY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.