ENESA : 218 jeunes prêts à servir

0

Après deux ans de formation , 218 étudiants de trois promotions de l’Ecole Nationale de l’Elevage et de la Santé Animale (ENESA) ont reçu leurs diplômes ce mardi 31 juillet 2018 . Placée sous le thème « Formation de qualité en élevage et en santé animale pour un développement économique et social durable au Burkina Faso », cette cérémonie marque la fin de l’année académique 2017 -2018.

Selon Dieudonné TIALLA , à travers ce thème, l’Ecole Nationale de l’Elevage et de la Santé Animale (ENESA) entend promouvoir l’excellence de par une formation de qualité ,empreinte d’assiduité, de ponctualité, de discipline , d’ardeur au travail et de compétence . Ils étaient 218 jeunes répartis en trois promotions à savoir la 39ème promotion des Techniciens supérieurs de l’élevage , de la 33èm promotion des agents techniciens de l’élevage et la 11ème promotion des conseilleurs d’élevage.

Ces 218 nouvelles compétences seront appelées à s’occuper des soins curatifs , des opérations de prophylaxie médicale et sanitaire au profit des animaux , ainsi que des activités de contrôle de salubrité des denrées alimentaires d’origine animale à l’intérieur comme aux frontières du pays mais également de l’encadrement des activités de production des différentes filières de productions animales .

Au titre de l’année académique 2017 -2018 l’ENESA a totalisé un effectif de 422 élèves dont 337 garçons et 85filles .A en croire Dieudonné TIALLA, Directeur de l’ENESA, les activités académiques ont été réalisées dans des conditions très satisfaisantes avec la mise en œuvre du nouveau statut particulier de l’école. Tout le personnel s’est investi pour faire de l’année une réussite , en témoigne le taux de succès global de plus de 98 % . Ce résultat a été obtenu grâce à un encadrement efficace, un bon taux d’exécution des apprentissages et une excellente acquisition des compétences.

« C’est une fierté pour nous car c’était un dur labeur du point de vue de l’encadrement et on s’est accroché . Nous sommes aussi prêts à servir car nous sommes les garants de la santé de la population » a dit Oumarou OUMSAORE délégué de la promotion sortante.

Selon le parrain, Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée Nationale « ce sont ces hommes et femmes qui, à l’issue de leur formation, vont aller dans les villes et les campagnes pour participer à l’élevage qui est la deuxième exploitation . C’est une valeur ajoutée , nous souhaitons qu’ils puissent servir avec beaucoup d’abnégation et se mettre au service de la population ». Avant de rassurer : « Nous ne ménagerons aucun effort pour accompagner le ministère à pouvoir faire une formation de qualité à fin que ceux qui vont sortir puissent faire du travail qui va bénéficier à l’ensemble de la population ».

En termes de perspectives, L’ENESA envisage l’ouverture d’un centre de formation continue à BOULBI dans un esprit d’en faire un incubateur d’entrepreneurs agricoles. A cet effet , il est prévu le recrutement de 90 jeunes (45 garçons et 45 filles ) porteurs de projets pour être formés .

Fiakofi Kossi (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.