Lutte contre le terrorisme : Le CIDOC prône la collaboration entre population et FDS

0

Le Centre d’information et de documentation citoyenne (CIDOC) renforce la collaboration entre population et Force de Défense et de Sécurité(FDS) à travers un séminaire qu’il a organisé du 04 au 05 septembre dernier à Dori. Il a réuni une vingtaine de participants issus des OSC des conseillers municipaux et les FDS.

La bonne collaboration entre population civile et les forces de défense et de sécurité peut contribuer à bouter le terrorisme qui sévit présentement au Burkina Faso. Conscient de cela, le centre d’information et de documentation citoyenne (CIDOC) a organisé un séminaire en vue de renforcer et entretenir une meilleure collaboration entre la population civile et les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) sur la problématique de l’insécurité dans la région du Sahel. Un séminaire qui a réuni des organisations de la société civile, les leaders religieux, les FDS et les conseillers municipaux des différentes communes du sahel et qui a permis aux participants d’échanger à bâtons rompus autour de la question du terrorisme. Selon Fulbert Paré membre du CIDOC, les activités se sont déroulées en séances plénières, en travaux de groupes en vue de favoriser une meilleure compréhension des modules.

Les deux jours d’activités qui ont permis aux séminaristes de renforcer leur participation afin d’éradiquer le terrorisme au Burkina-Faso. « Ce présent séminaire est très salutaire car il permettra aux Sahéliens d’avoir les bonnes manières de collaboration pour qu’on en finisse avec la terreur qui ne cesse de sévir au Burkina » a affirmé Ima Ba leader religieux de Dori. Pour Hamidou Kamagi représentant des OSC, se dit prêt à reléguer l’information autour des ‘’grins’’ de thé ou les différentes activités qui se présenteront afin d’amener le maximum de la population à une franche collaboration avec les forces de défense et de sécurité. Cette activité intervient après la réalisation d’une enquête effectuée dans plusieurs communes du Sahel comme Déou ,Nassoumbou ,et Markoye sur la contribution de la population dans la lutte contre le terrorisme.

Inoussa ZONGO (correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.