Nahouri : des anciens élèves de Ziou dans une cérémonie de retrouvailles

0
Nahouri-des- anciens –élèves- de -Ziou -dans –une- cérémonie -de -retrouvailles

Les anciens élèves du lycée départemental de Ziou, étaient en retrouvailles le 7 août 2021 à Ziou dans la province du Nahouri.  Trente-six (36) ans après, les élèves de ce deuxième lycée en son temps après Pô, se rappellent encore comme si c’était hier. La série d’activités organisées à cet effet ont été co-présidées par le préfet du département de Ziou Kalifa Nebié et le maire de la commune Dr Koudougou Kané.

Ouvert ses portes en 1985, le Collège d’enseignement général (CEG) de Ziou était le deuxième établissement secondaire de la province après le lycée provincial de Pô.  Cet établissement devrait donc accueillir les élèves de la sixième des départements de Tiébélé, Zecco, Ziou et des départements d’autres localités comme Zabre et Gonboussougou. En décidant de se retrouver, les anciens élèves de ce collège veulent marquer d’une pierre blanche leur passage dans cet établissement qui a fait d’eux ce qu’ils sont aujourd’hui.

A cet effet, le CEG, devenu lycée a produit des cadres dans l’administration Burkinabè et dans le monde des affaires.  Ainsi, plusieurs activités ont été organisées dont une plantation d’arbres au sein du lycée, une visite des salles de classe, et une visite de courtoisie dans la famille du tout premier surveillant général feu Francis Karfo et de Longo Ouiné, le tuteur de beaucoup d’élèves venus des autres départements. Toutes ces visites ont été appréciées par les familles car, elles ont été surprises par la reconnaissance de ces élèves.

Nahouri-des- anciens –élèves- de -Ziou -dans –une- cérémonie -de -retrouvailles

La rencontre d’échanges a également été marquée par la création d’une structure dénommée « amicale des anciens élèves du lycée de Ziou ». Elle est pilotée par Moussa Gambo de la première promotion 1985.  Depuis la création de la plateforme « anciens élèves de Ziou » en 2020, environs un million quatre cent mille (1 400 000) francs CFA ont été collectés.  Sous la conduite du bureau exécutif, l’argent sera utilisé pour accompagner le lycée dans plusieurs domaines mais le plus urgent selon le président de l’amicale, Gambo Moussa, est la réfection des salles de classe avant la rentrée.  L’initiative a été saluée par le maire de la commune de Ziou, Dr Kané Koudougou. Pour lui, ce soutien viendra enlever une grosse épine au pied de l’association des parents d’élèves du lycée.

Au cours de cette journée de retrouvailles, une minute de silence a été observée à la mémoire des anciens élèves qui ne sont plus de ce monde. La journée a refermé ses portes dans une ambiance de bons souvenirs, de convivialité, de nostalgie et de fraternité.

Abdoul Karim Dogmalé (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.