Prix OFAB 2018 : Auguste Jean Yves Nébié remporte le premier prix

0

La cérémonie officielle de remise des prix du Forum ouvert sur la biotechnologie agricole (OFAB-Burkina) a eu lieu le vendredi 10 août 2018 à Ouagadougou. Sur une vingtaine d’œuvres en compétition, ce sont les trois meilleures qui ont été primées. Ce prix récompense les journalistes les plus méritant dans le domaine des biotechnologies agricoles.
Photo de famille avec les lauréats

C’est en présence de plusieurs personnalités dont le ministre de la communication porte-parole du gouvernement et des relations avec le parlement, du Secrétaire d’Etat en charge de la recherche et de l’innovation, du représentant du Directeur Général du CNRST, du  Laarlé Naaba Tigré, des acteurs du monde de la recherche et d’une forte mobilisation des hommes médias que s’est déroulé la cérémonie officielle de remise des prix OFAB 2018. Ont pris part à cette compétition, les journalistes de diverses catégories notamment la presse écrite, la presse en ligne, la télévision, la radio et les blogs.

Auguste Jean Yves Nébié , lauréat du 1er prix

Avant la proclamation des résultats, Dr Emile Bazyomo président du Jury a rappelé que toutes les œuvres en compétition étaient de belles factures. De ce fait, il a félicité l’ensemble des candidats qui ont participé à ce concours. Mais comme il fallait choisir les meilleures productions parmi la vingtaine, ce sont les trois excellentes œuvres qui ont été retenues. Ainsi, Auguste Jean Yves Nébié du Journal Info Science Culture avec son œuvre intitulée « Niébé BT au Burkina Faso : la controverse ira-t-elle jusqu’à dans les plats » a été déclaré sacré lauréat de cette deuxième édition du prix OFAB. Il a obtenu la somme de 500 000 FCFA, un trophée plus une attestation. Le deuxième et le troisième prix reviennent respectivement à Boureima Zagré de la Radio Unitas de Diébougou et Paténéma Oumar Ouédraogo de Sidwaya. Tous les participants à ce concours ont reçu des attestations de participations. En plus des récompenses, les trois lauréats vont compétir avec les mêmes œuvres au plan continental pour le prix OFAB-Afrique dont la cérémonie aura lieu au Burkina Faso.

Remi Fulgence Dandjinou ministre de la communication porte-parole du gouvernement et des relations avec le parlement par ailleurs parrain de la cérémonie, a félicité les lauréats et les initiateurs du prix OFAB. Tout en souhaitant que ce prix se pérennise, le parrain a invité les hommes des médias à s’intéresser aux sujets qui concernent la recherche afin d’éclairer la population sur les résultats de recherche notamment dans le domaine de l’agriculture.
Biotechnologie ne veut pas dire uniquement OGM
Dr Edgar Traoré coordonnateur pays de OFAB-Burkina

 

Dr Edgar Traoré coordonnateur pays de OFAB-Burkina a déploré la méconnaissance des biotechnologies par certains. Il a précisé que certaines personnes pensent que la biotechnologie veut dire uniquement organismes génétiquement modifiés (OGM) or cela n’est pas la seule définition du terme. Il a illustré ses propos par un exemple en disant : » la fermentation alcoolique faite par les levures est aussi de la biotechnologie ». A en croire le coordonnateur pays de OFAB-Burkina, les défis de la sécurité alimentaires et nutritionnels ne seront pas relevés sans la science et c’est dans ce sens qu’il exhorte les hommes et femmes de médias, les patrons de presse à consacrer une part privilégiée au traitement de l’information, à la recherche scientifique car c’est par la synergie de leurs connaissances qu’ils guideront le Burkina Faso dans le développement.

OFAB est un projet de Fondation Africaine pour les biotechnologies Agricoles (AATF) présent dans plusieurs dont le Ghana, le Kenya, la Tanzani, l’Uganda, l’Ethiopie, le Nigéria et le Burkina Faso.

M’pempé Bernard HIEN

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.