Problématique sur l’attribution des parcelles à Gaoua: l’exécutif communal s’explique

0
Le conseil municipal de la commune de Gaoua avec à sa tête Fiacre KAMBOU a tenu le mercredi 22 Aout 2018 une session extraordinaire dans la salle de fête de l’hôtel de ville de ladite commune. Objectif : apporter des informations claires et nettes sur la gestion des parcelles dans la zone de la Trame d’accueil du 11 décembre 2017 suite à une information non justifiée publiée sur les réseaux sociaux.

 

Tout est partie d’une publication sur les réseaux sociaux le 12 août qui faisait état de parcelles frauduleusement attribuées par la mairie et que les bénéficiaires seraient en train de les vendre, qu’un groupe de quarante-cinq (45) conseillers a demandé au premier responsable de la mairie et son bureau exécutif la tenue d’un conseil extraordinaire afin que le maire et son bureau puissent donner des explications en rapport avec cette rumeur. Pour le maire Fiacre KAMBOU , la conclusion que l’on peut tirer, est que la rumeur est totalement fausse. Dans le cadre des activités du 11 décembre 2017 il y a des populations qui ont été expropriées de leurs terrains pour permettre que certaines infrastructures puissent être bâties. Ces propriétaires terriens n’ont pas été dédommagés. Et au maire d’ajouter : « Il y a eu deux formes de dédommagement : les affectés des routes qui ont été bitumées dans le cadre des réalisations des infrastructures routières. Pour ce qui concerne les logements économiques et sociaux, il n’y a pas eu de dédommagements raison pour laquelle la mairie a demandé au ministère de l’urbanisme de créer une trame d’accueil pour permettre à la mairie d’installer les populations qui ont été déguerpies. »

Les conseillers

« Le ministère a accepté nos doléances et a octroyé à un certain nombre de parcelles que nous avons attribué à ces personnes affectées. Il y a eu une commission d’attribution spéciale qui a été mise en place et a travaillé une année. Lequel travail a consisté à un recensement des personnes affectées et pour sa séance d’avril 2018, le conseil municipal a effectivement attribué à ces propriétaire terriens de Gaoua-Pari et de Tonkar les parcelles. Le maire affirme avoir signé des notifications d’attribution de parcelles pour les propriétaires terriens qui sont passés les retirer sur les sites. » a-t-il expliqué. Avant de rappeler : « Maintenant quelqu’un qui a sa parcelle est libre d’en jouir comme il l’entend et il se peut que certains bénéficiaires ont décidé de vendre les leurs, nous on y peut rien. » Ce qui a été bien expliqué aux conseillers qui ont bien compris et qui ont estimé que l’information est arrivée en retard toute chose qui a permis de faire des spéculations en ville et dans les réseaux sociaux, le maire n’a pas le pouvoir d’attribuer des parcelles. C’est une commission qui a été mise en place et examine un certain nombre de dossiers et décide d’attribuer des parcelles et c’est ce qui a été fait de façon règlementaire a laissé entendre le maire Fiacre KAMBOU.

Environ 140 parcelles ont été dégagées pour la mairie de Gaoua par le ministère de l’urbanisme pour les logements sociaux dans le site de Tonkar et Gaoua-Pari pour permettre à la mairie d’attribuer aux expropriés et les membres de la commission tous ces bénéficiaires ont été satisfaits et c’est ça qui était l’engagement de la mairie .

 

 

Victorien DIBLONI (Correspondant)

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.